Icon

Fiche Projet : Éco-innovation

Visuel éco-innovation

Description du projet

Les concepteurs ont l’habitude d’utiliser des méthodes de créativité pour les aider à résoudre leur problème de conception et générer des innovations. Citons parmi les plus connues Triz, CK, Scamper, etc.

L’eco-concepteur s’appuie d’abord sur les outils d’analyse environnementale pour identifier les pistes d’améliorations. Il utilise ensuite les mêmes méthodes de créativité de la conception classique et génère des solutions dont la composante environnementale est peu marquée.

Les premières méthodes de génération d’idées orientées développement durable ont vu le jour ces dernières années. Elles permettent de générer directement des innovations plus responsables.

Le groupe de travail Éco-innovation du CRÉER aborde ces méthodes encore récentes et peu répandues pour mieux comprendre leur fonctionnement et faciliter leur intégration dans les entreprises.

À terme, ces outils pourraient être utilisés de façon autonome dans les entreprises intéressées.

Objectifs

Le premier objectif du groupe de travail est de permettre aux entreprises partenaires du CRÉER de découvrir les outils d’éco-innovation existants et de les tester sur une série de cas réels.

Le second objectif consiste à améliorer ces outils d’éco-innovation, à partir des résultats obtenus par le groupe de travail et en collaboration avec les auteurs de la méthode. À terme, ces outils pourraient être utilisés de façon autonome dans les entreprises intéressées.

Le troisième objectif consiste dans l’optimisation de la capitalisation des éco-innovation une fois générées afin d’éviter la multiplication des workshops répondant aux mêmes problématiques.

Notre définition de l’éco-innovation : "L’écoinnovation est la recherche d’une innovation de produit, service ou procédé, à travers une démarche d’amélioration des performances environnementales et sociétales sur l’ensemble du cycle de vie. Cette démarche fait appel à des méthodes de créativité adaptées et permet également de générer de nouveaux modes d'organisation ou de business model."

Principe de fonctionnement

Le chef de projet sur cette étude est André Falchi - Etxeterra.

Le groupe de travail est composé des membres du CRÉER et des porteurs des méthodes d’éco-innovation.

Il se réunit régulièrement (3 à 4 sessions par an et travail intersessions) pour pratiquer en moyenne une méthode sur 12 mois : l’outil EcoAsit en 2012, l’outil OpenGreen en 2013 et un travail sur les préconisations pour utiliser au mieux les méthodes d’éco-innovation en 2014.

Planning des actions et des livrables

Pour chaque méthode d’éco-innovation, les actions sont réparties en 4 phases :

  1. Initiation à la version actuelle de l’outil
  2. Pratique sur des cas réels soumis par les participants industriels et les laboratoires
  3. Propositions d'enrichissement de l’outil
  4. Diffusion auprès des membres du Cluster.

Action 1

Test de la méthode EcoAsit (Fait)

Livrable

Fiche résumé de la méthode EcoAsit (Fait)

Action 2

Test de la méthode OpenGreen (Fait)

Livrable

Fiche résumé de la méthode OpenGreen (Fait)

Action 3

Travaux sur l'évaluation et la sélection des idées générées par les deux méthodes testées (Fait)

Livrable 2014

Synthèse des travaux 2012-2014 (Fait)
(à télécharger ici)

Action 4

Travaux sur la capitalisation des idées éco-innovantes dans un processus de développement de produits (Fait)

(Appel à participants)

Livrable 2015

Guide sur la capitalisation des idées (Fait)
(à télécharger ici + annexes)

Action en cours

Mécanismes d'incitation à la mise en place de stratégies d'écoinnovation au sein des entreprises

 

Participants

Etxeterra, Gingko21, Orange, Parkeon, CETIM, Ligeron, Steelcase.